ARTISTE

  • Viktoria Laurent-Skrabalová (née Škrabalová), auteure franco-slovaque de littérature de science-fiction et de fantasy, de littérature pour enfants et de poésie, est née le 9 juillet 1980 à Kosice (Tchècoslovaquie). Elle est mariée et vit à Paris depuis 2005. Elle a publié pour la première fois en 2010 dans l’anthologie du concours littéraire le Prix Fantasy (la nouvelle dystopique Obracanie na popol – Métamorphose en cendres). Sa nouvelle de science-fiction portant un message écologique Syndróm „Bee“ (Le Syndrome „Bee“) a obtenu le prix du Salon du livre de Slovaquie en 2011. Elle a été lauréate dans un concours littéraire tchèque avec sa nouvelle érotico-fantastique Hanameh et fait partie de l’anthologie V příštím programu (Dans le prochain logiciel).

    Le recueil de nouvelles Ďalší psí deň (Un autre jour de chien, Q111 2013) contient huit nouvelles sur la conscience de la société actuelle s’approchant plus ou moins d’une littérature classique ou de science-fiction. Le thème du recueil oscille entre des histoires sur la vie quotidienne d’une jeune femme et une réflexion sur la matérnité, famille et relations

    En début d’année 2015 est paru en France son recueil de poésie bilingue franco-slovaque, Le Silence d’une Tempête/Ticho búrky (Editions du Cygne) distribué également en Slovaquie. L’auteure a traduit ses propre poèmes de français en slovaque. Sa poésie séduit par son originalité, son style très personnel, à la fois simple et travaillé. Les vers s’enchaînent avec douceur et révèlent un rythme soutenu, cohérent, s’accordant avec les allégories évoquées. La construction des poèmes dans Le Silence d’une Tempête/Ticho búrky amène à une lecture forte et haletante. La même année les éditions Trio Publishing publient en Slovaquie son livre pour enfants Lapinovci z letiska (Les Lapins de l’aéroport). L’histoire; ou plutôt une mini-saga d’une tribu de Lapins est une mosaîque d‘épisodes drôles et palpitants racontés par le petit lapin Albert. L’histoire se déroule dans un endroit inhabituel, l’aéroport Charles de Gaulle. Ce livre fait partie de la collection Les Plus Beaux Livres de Slovaquie en 2015.

    Sa nouvelle satirique Ej, hor sa sveta červy! (Debout! Les vers de terre!) fait partie de l’anthologie La Fantasy Amusante (Hydra 2015) regroupant des nouvelles humoristiques et fantastiques de divers auteurs

    Le recueil de poésie Spiatočný lístok na západ (Un aller-retour à l’Ouest, Art Floyd 2017) est inspiré par sa vie à Paris. Il est divisé en quatre parties: Par petite gorgée, sur la pointe des pieds; Le berceau nommé mélancolie; Le noir est une alliance de milliers d’arc-en-ciel et Des rayures sur une surface dorée. Les poèmes racontent la découverte de la ville lumière par l’auteure. De premiers émerveillements, par le dévoilement des côtés sombres jusqu’à la ponction de l’essence de la capitale.

    Dans son dernier recueil Le Berceau Nommé Mélancolie (Chloé des Lys 2018) les vers sont composés tel un collier d‘images. L’écriture est imprégnée d’une noirceur mais aussi d’une certaine énergie. Derrière la douleur, les doutes, les troubles, danse une flamme d’espoir. L’auteure joue avec la mélodie, avec la langue, ose les associations d‘images innatendues et parfois crues.

    Depuis 2018, Viktoria travaille également la peinture. Ses oeuvres font partie de l'exposition collective au festival Décades de la peinture à Brioude en 2019.